COMMUNIQUÉ DE PRESSE – La loi « sécurité globale » criminalise les personnes sans logement et la pauvreté !

2021-04-28T18:53:33+02:0027 avril 2021|

Communiqué de presse  La loi « sécurité globale » criminalise les personnes sans logement et la pauvreté !   Mardi 27 avril 2021 La loi “sécurité globale”, validée par le parlement le 15 avril dernier, précarise et criminalise davantage les personnes sans-logis qui occupent ou se maintiennent dans des locaux vacants sans titre locatif. Loin [...]

Fiche pratique – Agir & se mobiliser face à une procédure d’expulsion

2021-04-15T13:45:01+02:0015 avril 2021|

Fiche pratique - Comment agir et se mobiliser face à une procédure d'expulsion ?   Une expulsion vient marquer la fin d’un lieu de vie, néanmoins, dès le début de l’installation, des actions peuvent être menées pour retarder, ou faciliter un contentieux, afin de permettre aux personnes vivant sur le lieu de vie visé par [...]

Communiqué de presse du Collectif de soutien aux Rroms du Val d’Oise – Romeurope 95 – Une décharge sauvage créée par des entreprises sur un bidonville à Argenteuil

2021-02-09T11:22:37+01:008 février 2021|

Communiqué de presse  Une décharge sauvage créée par des entreprises sur un bidonville à Argenteuil    Un article du journal Le Parisien daté du 31 janvier 2021 titre « Argenteuil : une facture de 900 000 euros pour enlever 8000 tonnes de déchets ». Nous pensons important d'apporter quelques précisions aux propos qui ont été développés. Les populations [...]

TRIBUNE – “Inutile de durcir la loi sur les squats, il faut lutter contre le mal-logement”

2020-10-19T12:20:40+02:0019 octobre 2020|

A quelques jours de l’adoption définitive du projet de loi, de nouvelles dispositions dites «anti-squat» pourraient entraîner encore plus d’injustice pour des personnes sans logis qui sont contraintes de «squatter» faute de logement disponible pour elles. La question des squats revient périodiquement sur la scène médiatique, s’agissant soit d’occupation d’immeubles vacants par des sans-logis, [...]

Incendie à Bonneuil – Communiqué de Romeurope 94 –

2020-02-18T12:38:54+01:0017 février 2020|

Communiqué Incendie Bonneuil-sur-Marne   Romeurope94@gmail.com contact : 06 74 63 44 44   Très tôt dans la matinée vendredi 7 février 2020 un incendie a ravagé la moitié du bidonville situé le long de la RN19 à Bonneuil-sur-Marne et a privé de leur habitat une vingtaine de familles (près de 70 [...]

“Bidonvilles, s’en sortir sans en sortir” – Etude de l’association Trajectoires

2020-01-29T19:16:49+01:0029 janvier 2020|

Quatre ans après l'étude "Du bidonville à la ville : vers la vie normale?" retraçant des parcours de personnes ayant vécu en bidonvilles et en squats, les enquêteurs de Trajectoires publient en ce début d'année la "suite". Dans cette première étude, une cinquantaine de personnes étaient interrogées sur leur parcours de sortie de bidonvilles. Elle [...]

Le CNDH Romeurope soutient la campagne “L’eau est un droit” !

2019-12-12T18:09:29+01:009 décembre 2019|

La Coalition Eau a réuni plus de 30 organisations autour de la campagne #LeauEstUnDroit ! Comme le CNDH Romeurope le montre dans son dossier pour les #municipales2020, le droit à l'eau est loin d'être acquis pour les habitant.e.S de bidonvilles et squats, personnes vivant sous tentes ou encore à la rue. Pour cela, nous [...]

Je m’anime pour mes droits – Film d’animation d’enfances en bidonvilles en Seine Saint Denis

2019-12-09T10:48:20+01:009 décembre 2019|

A l'occasion du 30ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant (CIDE), les jeunes membres du projet d'éducation populaire "Yag Bari" ont décidé de raconter au travers d'un film d'animation, leurs parcours d'enfants, entre précarité et exclusion. Boxeurs, footballeurs, jeunes pompiers volontaires, scouts, danseurs, écoliers... Rroms, gitans, roumains, bulgares, français. Précarisés, marginalisés, désignés, [...]

Premier bilan de l’observatoire des expulsions de lieux de vie informels

2019-11-15T15:02:51+01:0015 novembre 2019|

Paris, 15 novembre 2019 Aujourd’hui, au moins 91 500 personnes sont contraintes de vivre dans des cabanes, des tentes, des caravanes installées sur des terrains, ou bien d’occuper des immeubles ou des maisons inoccupées1. A ces conditions de vie indignes s’ajoutent de nombreuses expulsions ! L’observatoire inter-associatif des expulsions collectives de lieux de [...]

Aller en haut