Le règlement de cantine de la mairie de Villemomble une nouvelle fois reconnu illégal par la justice !

21 septembre 2018|

Bidonvilles : instruction du 25 janvier 2018 signée par 8 ministres

30 janvier 2018|

Magdalena C., une mère en prison – Communiqué LDH Nord Pas de Calais

2 novembre 2017|

La médiation éducative

25 juillet 2017|

Droit des enfants Roms : les pouvoirs publics français font fi de leur condamnation

13 avril 2017|

Publication du livre blanc de l’AEDE

4 avril 2017|

Le Collectif Agir Ensemble pour le droit des enfants (AEDE)  dont le CDERE fait partie publie son livre blanc “Pour une république des droits de l’enfant” dans le cadre des élections présidentielles et législatives à venir.  Il s’accompagne d’un document rassemblant 12 propositions phares ainsi qu’une partie « Ce que la CIDE prohibe », en réaction à […]

Recommandations du Comité des droits de l’enfants de l’ONU

5 juillet 2016|

Dans le cadre du suivi et du contrôle de l’application de la Convention internationale des droits de l’enfant, vous trouverez en pièce jointe les recommandations adressée par le Comité des droits de l’enfant à la France suite à son audition en janvier qui viennent d’être traduites en français.

Téléchargez l’intégralité des recommandations :

Les recommandations brossent très largement les situations problématiques rencontrées par les enfants en France. La place des enfants migrants, vivant en bidonvilles, Roms ou non, accompagnés ou non y est notamment traitée ici :

– Accroître le budget alloué aux secteurs sociaux et aux enfants défavorisés, comme les enfants roms et migrants – demandeurs d’asile et réfugiés : article 14
– Donner plus de moyens au Défenseur des enfants pour exercer ses fonctions : article 17
– Le comité demande à l’Etat de mieux appliquer les principes de non-discrimination et l’intérêt supérieur de l’enfant, notamment dans les procédures judiciaires dans lesquelles les enfants pourraient être entendus.
– Sur la protection de l’enfance – sur les placements avec une alerte en amont sur l’augmentation des séparations et des placements d’enfants de familles pauvres : article 54
– Pour les enfants en situation de handicap : article 57 au 60
– Sur la santé, le Comité alerte sur la situation des enfants en bidonvilles : Article 62

– Article 70 : “Le comité recommande à l’Etat partie de faire de l’éradication de la pauvreté des enfants une priorité nationale et d’allouer les ressources humaines, techniques et financières nécessaires aux programmes visant à soutenir les enfants et les familles les plus démunis, en particulier les enfants et les familles touchés par la crise économique qui vivent dans la pauvreté, les enfants des familles monoparentales et les enfants qui vivent dans des bidonvilles ou dans des ZUS, enfants des départements et territoires d’outre mer et les enfants migrants non accompagnés. Le comité prie également instamment l’Etat partie de respecter ses obligations internationales en ce qui concerne les expulsions forcées et l’encourage dans ses efforts visant à intégrer les enfants roms et leur famille”

– Sur l’accès à l’éducation et aux loisirs : le comité souligne les difficultés pour les enfants des bidonvilles pour accéder et rester dans le système éducatif, les obstacles des municipalités pour l’accès à la cantine : articles 71 et 72

– Sur les enfants migrants non accompagnés, demandeurs d’asile et réfugiés (art. 73 à 86 : le comité recommande notamment l’arrêt des tests osseux (art. 74), fait des recommandations sur la lutte contre la traite des êtres humains (art. 80) et sur l’administration de la justice pour les mineurs.

Retrouvez l’intégralité des rapports faits par les organisations civiles, l’Etat et les institutions indépendantes du gouvernement
[…]

Lettre ouverte au Ministre de l’intérieur – 8 avril 2016 – Collectif du Tribunal d’opinion sur les violations des droits des enfants roms

7 avril 2016|

Communiqué de presse – 8 avril 2016

A l’occasion de la 45ème journée internationale des Roms, nous tenons à exprimer notre profonde indignation quant aux politiques menées en France à leur encontre, tant aux niveaux national que local. Les récentes expulsions survenues en pleine période hivernale, mettant à la rue des milliers d’habitants de bidonvilles et de squats, dont de très nombreux Roms, ne sont que des illustrations tragiques des nombreuses violations de leurs droits et des discriminations qu’ils subissent. Les enfants en sont les premières victimes. Il y a urgence à penser une autre politique, humaniste, respectueuse, émancipatrice, qui permette aux Roms désireux de s’installer en France, notamment pour fuir la misère et le racisme d’ailleurs, de sortir de la précarité, et d’accéder à la santé, à l’éducation, à l’emploi et au logement.

A ce communiqué est jointe une lettre ouverte adressée ce jour par notre Collectif au Ministre de l’Intérieur, pour l’alerter sur la situation particulièrement préoccupante résultant des orientations ainsi que des carences de son action. Nous y soulignons que le courrier qu’il a adressé le 12 février 2016 au Commissaire aux Droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, en réponse à l’interpellation écrite de ce dernier le 26 janvier 2016 sur les atteintes aux droits des Roms et sur le « climat d’antitsiganisme » régnant en France, ne rend compte ni de la réalité de la situation ni des conséquences désastreuses de la politique de la France.

Collectif du Tribunal d’opinion sur les violations des droits des enfants roms
ASEFRR, Collectif pour le droit des enfants roms à l’éducation (CDERE), Collectif National Droits de l’Homme Romeurope, Gisti, DEI-France (Défense des Enfants International), FERC-CGT, Hors la rue, Intermèdes Robinson, RESF, FSU, SNUIPP – FSU, SNPES-PJJ – FSU, SUD éducation, Syndicat de la Magistrature, UJFP, ASET93, JDJ-RAJS, Collectif Rom Paris

Contacts presse, pour le Collectif :

Patrick HENRIOT, Syndicat de la Magistrature
06 98 87 74 78

Manon FILLONNEAU, Collectif National Droits de l’Homme Romeurope
manon.fillonneau@romeurope.org
06 68 43 15 15

lettre_ouverte_a_b._cazeneuve_-_8_avril_2016.pdf Lire la lettre ouverte du Collectif du Tribunal d’opinion sur les violations des droits des enfants roms à M. Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’intérieur.

[…]

Communiqué de presse de Hors la Rue sur les conclusions du Comité des droits de l’enfant relatives à l’application de la France de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE)

5 février 2016|

Le 5 février 2016,

Hors la Rue a pris connaissance avec intérêt des recommandations du Comité des Droits de l’Enfant quant à l’application par la France des principes édictés par la Convention Internationale des Droits de l’Enfant.Retour ligne automatique
Le constat est sévère et révèle sur de nombreux sujets l’insuffisance d’engagements pour la protection de tous les enfants.

Nous notons plus particulièrement que le Comité enjoint la France à mobiliser des moyens financiers et humains afin que les droits des enfants migrants et des enfants non accompagnés (ou mineurs isolés étrangers) soient réellement respectés. Les situations alarmantes observées à Mayotte, Calais ou Grande Synthe doivent entraîner une mobilisation pour tous les enfants étrangers en danger, sur tout le territoire.

Le Comité exprime en effet son inquiétude quant à la situations des enfants vivant avec leur famille dans des bidonvilles qui font l’objet d’une politique d’expulsions systématiques depuis plusieurs années qui ne font que renforcer la vulnérabilité des enfants et de leur famille.

Enfin, Hors la Rue note avec intérêt que le Comité des droits de l’enfant a relevé l’insuffisance des moyens dédiés à l’identification et à la protection des mineurs victimes de la traite des êtres humains, et notamment ceux contraints à commettre des délits.

Hors la Rue appelle donc les pouvoirs publics, tant au niveau national qu’au niveau local à prendre en compte les observations de ce comité d’experts et à faire respecter sur tout le territoire, en métropole et en outre-mer, les droits de tous les enfants, indépendamment de leur nationalité ou de la situation administrative de leurs parents.

[…]

L’AIDE SOCIALE A L’ENFANCE – Les aides financières – ASISTENŢA SOCIALĂ PENTRU COPII – Ajutoarele financiare – благосъстоянието на децата

финансова помощ

17 juin 2014|

fiche_ASE-fr_2.pdf établie en Novembre 2011 par Romeurope

fiche_ASEro-roumain_2.pdf înfiinţată în noiembrie 2011 de Romeurope

Fiche_ASE-bulgare-2.pdf създадена през ноември 2011 от Romeurope
[…]