Le Comede (Comité pour la santé des exilé.e.s) a rédigé une note pour harmoniser l’utilisation des termes PUMa et CMU à l’occasion de la réforme PUMa.

L’utilisation par les professionnels du monde médico-social des vocables PUMa (Protection maladie universelle) et CMU (couverture maladie universelle) pour désigner un dispositif, un droit ou une prestation pose problème. Si ces deux termes sont pertinents dans le registre de la communication politique par les promoteurs de l’action publique pour qualifier une réforme (la
réforme CMU de 1999, la réforme PUMa de 2015), ils sont en revanche source de confusions dans le registre de l’accès aux droits.
En tant que dispositif, prestation ou droit individuel, la PUMa, comme la CMU, ça n’existe pas !

Si l’on souhaite désigner les prestations auxquelles chacun peut accéder, il est indispensable de s’en tenir aux seules expressions « Assurance maladie », et « complémentaires santé » (dont la « Complémentaire-CMU » parmi ces dernières).

Retrouver le texte “Pour en finir avec le vocable PUMa”