Outils

Compte-rendu de la journée d’échanges et de formation à destination des membres du Collectif Romeurope Ile-de-France du 11 juin 2016

« ACCOMPAGNER VERS ET DANS L’EMPLOI LES HABITANT-E-S DES BIDONVILLES ET SQUATS »

Télécharger le compte-rendu de la journée de formation sur l’insertion professionnelle

Sommaire :

I. L’accompagnement vers et dans l’emploi des personnes vivant en bidonvilles, en squats et en hôtels sociaux

- « L’accompagnement vers l’emploi des personnes vivant en bidonvilles, en squats et en hôtels sociaux » – Association ACINA - Laura Mocanu
- L’action de Rom Réussite – Liliana Hristache

II. Repérer les structures de l’insertion par l’activité économique – Chantiers Ecole Ile-de-France – Maria Gabriela SAENZ

III. Les récupérateurs – vendeurs biffinEs : de l’exercice informel des métiers de la biffe à l’inclusion professionnelle et sociale des récupérateurs et recycleurs ? – AMELIOR – Clarissa FIGUEIRA

IV. L’accès à l’emploi au prisme de l’accès à la langue

- Quelle offre de formation linguistique en Ile-de-France ? Manon et Clotilde, CNDH Romeurope
- L’accès à l’emploi pour les jeunes et à la langue – expérience du Secours Catholique dans l’Essonne – Jean-François Guérin

[Télécharger les annexes}

Power Point de Chantiers Ecole Ile-de-France sur l’insertion par l’activité économique

Etude MIPES de 2012 sur les biffins, Hugues Bazin


 
 
 
 
 
 
 
 
 

La levée des mesures transitoires pour les citoyens roumains et bulgares

La libre circulation des personnes est une des libertés fondamentales garanties par la législation de l’Union européenne (UE). Elle comprend « le droit pour les ressortissants de l’UE de se rendre librement dans un autre État membre de l’UE pour y occuper un emploi et y résider avec les membres de leur famille ».1 La seule limite imposée à ce droit est celle d’un séjour de trois mois maximum pour un citoyen européen inactif. Pour rester plus de trois mois, ce dernier doit disposer de ressources suffisantes et d’une assurance maladie.
Depuis l’entrée dans l’UE de la Roumanie et de la Bulgarie en 2007, les ressortissants de ces deux Etats membres jouissent donc de ce principe de libre-circulation européen. Cependant, des restrictions en matière d’accès au marché du travail ont été mises en place dans chaque Etat membre pour les citoyens roumains et bulgares dès 2007 : ce sont les mesures transitoires. lire la suite


 
 
 
 
 
 
>>> Emploi salarié étranger en France - Publié le 29 octobre 2008

Formulaire CERFA de demande d’autorisation de travail pour un salarié étranger – Contrat de travail simplifié en 4 exemplaires originaux signé par l’employeur (avec photos)


 
 
 
Romeurope bénéficie du soutien deIDFetACSE