Le Président de la République répond au CNDH Romeurope

En décembre dernier, le CNDH Romeurope, la Fondation Abbé Pierre, la Voix des Rroms et la Fédération des acteurs de la solidarité ont adressé au Président de la République une lettre ouverte l’interpellant sur l’inefficacité de la politique d’expulsion sans relogement et lui demandant que soit élaborée une stratégie claire de résorption des bidonvilles.

Par courrier du 29 janvier 2018, E. Macron a répondu au CNDH Romeurope, en s’appuyant notamment sur l’instruction gouvernementale du 25 janvier 2018 visant à donner une nouvelle impulsion à la résorption des campements illicites et des bidonvilles.

Il rappelle également son engagement en faveur du “Logement d’abord” et, en parallèle, de l’augmentation du nombre de places d’hébergement.