Informations “clefs”:

Environ 16 090 personnes recensées sur 497 sites
4 186 mineurs (environ 26% de la population des sites, pour les 308 sites pour lesquels l’information a été indiquée)
41 départements concernés

Plus d’un tiers des habitants (33%) en Île-de-France (5 357 personnes recensées sur 93 sites)
Des populations intra-européennes sur plus de 55% des sites, soit plus de 10 773 personnes (représentant 67% de la population totale)
Des populations non ressortissantes de l’Union européenne sur 19% des sites, soit 1 666 personnes (9% de la population totale)
Des populations françaises sur 9% des sites soit 959 personnes (6% de la population totale)
6% des sites regroupent plusieurs catégories, soit 1 407 personnes au total (9% de la population totale)

Une légère augmentation du nombre des personnes en bidonvilles par rapport au précédent recensement de décembre 2017 (qui faisait état de 14 825 personnes, soit environ +1 265
personnes), due principalement à une meilleure information fournie par les correspondants
départementaux, imputable à la dynamique de la nouvelle instruction du Gouvernement