Lutte contre les discriminations: Les associations répondent à Stéphane Ravier, maire des 13 et 14ème arrondissements de Marseille

Suite à des propos haineux tenus par Monsieur Stéphane Ravier, sénateur-maire, dans le « Journal du Maire du 13/14° » du mois de décembre, les associations présentes sur le terrain marseillais, Médecins du Monde, la Ligue des droits de l’Homme, le CCFD-TS, l’Ecole au présent et Rencontres Tsiganes ont décidé de publier ce communiqué

Le CNDH Romeurope édite une 2ème édition de la brochure “Les Roms. Luttons contre les idées reçues” !

Le Collectif National Droits de L’Homme Romeurope réédite son livret remis à jour pour déconstruire les principaux préjugés ancrés dans l’opinion publique sur les ressortissants européens vivant en condition de grande précarité en France et que l’on appelle « Roms ». Après le succès de la première édition, voici donc la brochure remise à jour sur certaines thématiques et avec quelques nouveautés que nous vous laissons découvrir. Cet outil vise à permettre à toute personne de s’informer davantage sur les réalités vécues par les personnes qui habitent en bidonvilles, en squats ou à la rue.

Les responsables politiques qui s’expriment chaque jour sur ceux qu’ils appellent des Roms ne devraient-ils pas préalablement prendre connaissance du livret ?

Vous pouvez également retrouver cette brochure sous forme d’exposition que nous prêtons pour toute action, mobilisation et événement !
Toutes les informations se trouvent ici
[…]

Vidéo et verdict final : l’Etat et les collectivités condamnées définitivement pour violation des droits des enfants Roms – 1er juillet 2016

Le 27 juin 2015, l’État français et les collectivités territoriales ont été cités à comparaître devant un tribunal d’opinion pour avoir gravement discriminé des enfants Roms. Alors en effet que ces enfants devraient, comme tous les enfants, être protégés et accompagnés dans leur développement, ils subissent au contraire des violations répétées de leurs droits les […]

Communiqué de presse du comité local du MRAP de Saint Denis

Le comité local de Saint Denis a fait partie de la délégation qui a été reçue le mercredi 25 mai 2016 par Monsieur Lefebvre sous préfet, directeur du cabinet de Monsieur Galli, préfet de la Seine Saint Denis et trois de ses collaborateurs chargés de la sécurité du territoire.

D’habitude et selon le thème abordé nous sommes reçus par le secrétaire général, la direction des étrangers, le préfet à l’égalité des chances ou les préfets eux mêmes. Nous sommes donc amenés à penser que les problèmes connus par les roms ne sont traités que sous l’angle sécuritaire : c’est une discrimination.

L ‘intervention policière de ce matin sur le terrain dit Coignet, renforce notre conviction. En effet, les forces de l’ordre sont intervenues violemment sur le terrain dit Coignet, selon les témoignages recueillis, un appareil photo ayant été enlevé par la force à un militant. Le terrain a été quadrillé par plusieurs cars de police à 6 h du matin. Les enfants ont été regroupés au centre du terrain, les femmes sorties par la force de leur lit et les adultes emmenés dans les cars pour la notification d’obligation à quitter le territoire français. Les baraquements ont été ouverts avec brutalité et force. Des commentaires de nature discriminatoire ont été tenus par certains agents.

Ce terrain faisait l’objet depuis une année d’un travail concomitant de la plate forme régionale préfectorale dite AIOS gérée localement par Adoma et de bénévoles associatifs. Plusieurs familles signalées lors de la rencontre à la préfecture étaient signataires d’une convention dans le cadre de cette AIOS et en processus d’emploi ou d’accès à un emploi déclaré : l’Adoma s’étant engagé à faire le maximum pour leur proposer un logement. Monsieur Lefebvre ayant en outre proposé aux militants associatifs de leur signaler les « personnes vulnérables ».

A la surprise générale des obligations à quitter le territoire français ont été distribuées à toutes les familles, quelque soit leur situation en regard de la plateforme officielle, de leur durée de séjour, de leur vulnérabilité.

Le comité local du MRAP de Saint Denis s’indigne de la politique de la préfecture de la Seine Saint Denis, particulièrement violente et stigmatisante à l’égard des roms.

Il demande que les promesses tenues lors de la réunion du mercredi 25 mai soient au minimum tenues. Cela commence par la levée des OQTF des personnes signalées par les bénévoles et l’Adoma, dont les personnes vulnérables.
[…]

Dosta – Journal mural d’information sur les discriminations – Numéro 7 – Juin 2016

Le 7ème numéro de Dosta – journal mural d’information sur les discriminations – a été édité par le collectif de soutien aux roumains d’Ivry dans le cadre d’une journée de rencontre, témoignages et débats organisée le 5 juin dont le thème était : “Un an après l’expulsion des habitants du bidonville Truillot, que sont-ils devenus” ?

Dosta – Journal mural d’information sur les discriminations – Numéro 7 – Juin 2016

A lire également les précédents numéros de Dosta :

Dosta – Numéro 6 – Juin 2015 Dosta – Numéro 5 – Octobre 2014 Dosta – Numéro 4 – Juillet 2014 Dosta – Numéro 3 – Mars 2014 Dosta – Numéro 2 – Janvier 2014 Dosta – Numéro 1 – Décembre 2013

[…]

Surenchère de plusieurs maires dans le racisme et le rejet anti-Rom – Collectif National Droits de l’Homme Romeurope

Communiqué de presse – Paris, le 19 avril 2015

Surenchère de plusieurs maires dans le racisme et le rejet anti-Rom !

Le Collectif National Droits de l’Homme Romeurope condamne sévèrement l’attitude du maire de Cogolin (Var) qui, dans une vidéo publiée sur son compte Facebook, se vante d’avoir mis à la rue plusieurs dizaines d’adultes et […]

Communiqué de presse MRAP 05.03.2016 – Condamnation définitive du multirécidiviste Jean-Marie Le Pen pour injures racistes envers les Roms

La Chambre criminelle de la Cour de Cassation a, par arrêt du 01 mars 2016, rejeté le pourvoi formé par Jean-Marie LE PEN contre un arrêt de la Cour d’Appel de Paris du 20 novembre 2014 qui l’avait condamné pour injures racistes envers les Roms.

Pour rappel, Jean-Marie LE PEN avait déclaré le 22 septembre 2012 à la Baule dans le cadre de l’Université d’été organisée par le Front National:
« Ils (les Roms d’Europe de l’Est) disent : « Nous, nous sommes comme les oiseaux, nous volons naturellement ».

Le MRAP se félicite de cette décision qui rend définitive la condamnation prononcée par la Cour d’appel de Paris de ce multirécidiviste, à une peine de 5 000 euros d’amende ainsi qu’à la somme de 3 000 euros de dommages-intérêts et 3000 euros au titre de l’article 475-1 du code de Procédure pénale

Le MRAP espère que pour les hommes et femmes politiques qui lui avaient emboîté le pas en stigmatisant et discriminant la population Rom, cette condamnation venant opportunément rappeler que tous les discours pétris de haine doivent être sévèrement sanctionnés, aura valeur d’exemple.

Paris le 5 mars 2016

Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples
43, boulevard de Magenta – 75010 PARIS
Tél. 01.53.38.99.99 – Fax.- 01.40.40.90.98
e.mail : direction@mrap.fr

[…]

Contre la discrimination une seule solution : l’accès aux droits pour tous !

Communiqué de presse inter-associatif en réaction à la proposition d’un syndicat de mettre en place une navette spéciale pour les « Roms » à Montpellier
[…]

Pas de sépulture pour un bébé au cimetière de Champlan

Communiqué de presse Collectif Romeurope Ile de France

Paris, le 7 janvier 2015
Le collectif Romeurope Ile de France tient à dénoncer l’injustice flagrante qui a eu lieu à Champlan
(91) suite au décès, pendant les fêtes, d’un nourrisson dont la famille habite un bidonville situé sur cette commune. Informé du décès du bébé, le maire s’est opposé à son inhumation sur le territoire communal, prétextant un manque de place.
Ce n’est qu’en réaction à la polémique suscitée par cette affaire que ce maire a changé de position et a décidé de nier avoir été à l’origine d’un tel refus. Le collectif se permet de douter de la sincérité de ce changement de discours de la part d’un élu qui n’avait pas hésité, il y a quelques mois de cela, à faire paraître un avis municipal extrêmement stigmatisant envers des Roms (ou considérés comme tels) installés sur sa commune, sous couvert de prévention sanitaire. lire la suite…
[…]

Rassemblement le 12 novembre devant la Cour de Justice de la République pour le dépôt de la plainte du MRAP contre Manuel Valls.

Communiqué de presse du MRAP

Video tournée lors du dépôt de plainte contre Manuel Valls le 12 novembre, sur les raisons de cette plainte :


[…]

RETOUR